Confinés, Déconfinés en Guadeloupe

Confinement le 16 mars à midi, fermeture des entreprises la veille, nous revenions de stage tout juste deux jours avant cette mesure. Gaël et moi voulions prendre trois jours de vacances avant de commencer les travaux en prévision du départ pour le Canada… Plouff tout ça est tombé à l’eau.

Nous avons passé notre confinement à quai à la Marina du Bas du Fort. Ce n’est pas le plus bel endroit de l’île mais nous avons tous les services à proximité. Eau courante (sans coupure sur le réseau contrairement au reste de la Guadeloupe: vétusté du réseau), éléctricité, laverie, pharmacie kiosque et supérette.

Nous avions pris rendez-vous longtemps auparavant pour sortir Thélis de l’eau afin de faire le carénage. La date tombait le deuxième jour de confinement. La veille non nous n’avons pas le droit de caréner, le jour-J oui nous pouvons. Les informations n’étaient pas claires, personne ne savait vraiment. Alors quand finalement ils nous ont dit que nous pouvions sortir le bateau de l’eau, notre première question était: Vous êtes sûr à 100% que vous nous remettrez à l’eau?? Un confinement ce n’est pas agréable, sur un bateau encore moins, mais un bateau à sec!!! Nous n’avions vraiment pas envie d’essayer!!! D’autant plus que la marina a décidé lors de la première semaine de confinement de fermer les sanitaires pour raison d’hygiène!! Nous faisons donc notre carénage en 24 heures comme prévu à la base et nous apprenons que nous sommes le dernier bateau manœuvré par les grutiers, leur activité cesse juste après nous pour une durée indéterminée. Ouf, nous sommes de nouveau à flot.

Petit à petit nous trouvons notre routine, comme tout le monde. Les terrasses des restaurants déserts font un bel espace pour s’essayer à la capoeira. Nous échangeons de temps à autres avec nos voisins sur nos projets avortés à tous, le Canada a fermé ses frontières jusqu’au 30 juin. Le retour potentiel en métropole, la saison des cyclones…

Longtemps indécis, nous avons attendu la fin du confinement avant de prendre une décision Gaël et moi. Nous avons « retourné le problème dans tous les sens ». Quelle option choisir, sera-t-elle la bonne??

Finalement nous avons décidé de rester aux Antilles pour faire le Canada comme prévu mais repoussé d’un an. Cet hiver nous vous proposerons donc des stages aux Petites Antilles, regardez sur le site internet, le programme est bientôt disponible!!!

En ce moment nous sommes déconfinés comme vous, alors nous découvrons peu à peu la Guadeloupe par la terre, c’est magnifique et très varié en paysage!!! Nous avons eu le droit de naviguer assez tardivement, notre première sortie avec Thélis fut pour Marie-Galante. Deux jours de rêves parce que nous réalisons que la liberté de naviguer peut nous être confisquée. Alors non tout nos petits bonheurs ne sont pas normaux!!! Comme dit un ami. Nous avons vraiment de la chance de pouvoir naviguer. Alors Youpi la vie!!!!!

Laisser un commentaire