Trois stages aux Grenadines: 50 nuances de bleus Majorité féminine!!!! Yeahhhh!!!

Dernier stage aux Grenadines de Saint Vincent…

Nous avons à notre bord Nicole, Jean-Marie et Maria, Maria toute contente d’avoir une place à bord puisque depuis plusieurs mois, elle avait beaucoup de difficultés pour trouver une place en croisière en tant que femme seule… Bizarre bizarre, et oui trop âgée pour l’UCPA et les charters lui faisaient payer soit le prix de deux personnes, soit ils annulaient au dernier moment parce qu’un couple lui piquait la place (plus rentable certainement)…

Hé hé, chez Yakapartir, nous accueillons des petits, des grands, des jeunes, des vieux, des non-francophones, des personnes en situation de handicap, bref tout le monde!!! même des lapins, des pingouins, des tortues… Les seuls qu’on refuse …. et ben personne….

merci Maria pour ton aide au crochet!!!

Nous quittons la Martinique pour Sainte Lucie. Mouillage que l’on connait bien maintenant: Marigot Bay. nous y croisons des amis marins, en coup de vent toujours…. on descend, ils remontent! Clearance oblige, nous perdons deux heures sur notre planning. Nous voulions nous arrêter à Wallilabou Bay à Saint Vincent mais le jour baisse et nous décidons de faire halte dans la baie juste avant, Cumberland, qui ma fois est tellement plus sympathique avec ses grenouilles qui chantent toute la nuit…. Pour notre équipage et pour nous, c’est l’escale la plus jolie de l’archipel de Saint Vincent.

Le lendemain nous partons pour Bequia, pas de vent ou dans le nez sous le vent de Saint Vincent, mais dans le canal, ça avance!!! Arrivée à Port Elisabeth, nous partons faire les formalités pour l’entrée sur le territoire, pendant ce temps Nicole en son maillot de bain qui séchait… Nous passons un bout de soirée à terre à écouter des jeunes qui jouent du steel drum, et nous croisons Bernard de Blue Note!! Les Rochelais sont partout!!!

Ensuite, on traîne pas! Les Grenadines nous appellent! Direction Mayerau,en partant nous voyons le maillot de Nicole en transparence au fond… oups, mais nous ne prenons pas le temps de remettre l’ancre pour aller le chercher par 6 mètres de fond… 6 heures de navigation nous attendent, nous avons bon vent, arrivée avant le coucher du soleil, moteur éteint…moteur éteint! Ce soir c’est langouste au barbecue parce qu’ils la cuisinent tellement bien ici!!!! Au dessert nous invitons un ami skipper, pas vu depuis environ 5 ans…

Dans la nuit la houle s’est levée, au matin elle change d’orientation et rentre dans la baie. Nous avons un catamaran derrière nous et le problème c’est que dans les vagues, il part en surf et s’arrête à 2 mètres du cul de notre Thélis!!!! alors on déguerpit bien vite pour se mettre à l’écart et prendre le petit dèj plus tranquillement. Café bu, cap sur les Tobago et pour une fois nous faisons la route en seulement 2 bords!! Nous nous mettons à l’ancre à petit bateau pour être à l’abri du vent et des vagues, changement de paysage, toujours autant de nuances de bleus !!! Jean Marie part en bateau stop jusqu’à la barrière de corail pendant que nous débarquons sur l’île.

Puis arrive déjà le moment où il faut remonter vers la Martinique…. nous allons tout droit vers Wallilabou Bay à Saint Vincent, et on a beau connaitre l’endroit et ses locaux, on se fait aborder de toutes parts par les boat boys, ce coup ci c’était vraiment pénible… Muscadier, cascade, tortue et hop, demain navigation de nuit pour Sainte Anne! A peine partis de la baie qu’il se met à faire un temps de normand en plein hiver… Oui oui… une bruine bien épaisse, on en voyait plus les côtes de Saint Vincent, Youpi!!! et en plus ça mouille!!!! Les filles sont ravies de leur première expérience de navigation de nuit et Jean Marie est très content de ne pas être chef de bord pour une fois (faut dire que Jean Marie et Nicole ont un bateau depuis 15 ans à La Rochelle et ça lui fait tellement de bien de naviguer sans avoir rien à gérer) … Au final, nous arrivons plus tôt que prévu, vers 4h00 du matin. Le soleil se lève et nous on part à la sieste avec le chant des coqs. Cette après-midi le stage se termine.

Laisser un commentaire